Selon le 23ème rapport sur l’état du mal-logement en France de la Fondation Abbé Pierre, 4 millions de français souffrent de mal-logement ou d’absence de logement personnel.M. Fassatoui, président du centre Emmaüs de la Pointe Rouge dans le 8e arrondissement de Marseille, à l’AFP : « À Marseille entre 12.000 et 15.000 personnes vivent dans la rue (chaque année) à un moment ou à un autre »C’est pour pallier ce mal-logement et le manque d’hébergement d’urgence que la communauté d’Emmaüs à Marseille a installé une maison mobile. Elle est autonome en énergie grâce à ses pompes à chaleur, ses panneaux photovoltaïques et son réservoir d’eau sur le toit.Construite par un chantier d’insertion, le mobil-home est équipé d’un canapé-lit, d’une salle de bain et d’une terrasse. Elle peut accueillir jusqu’à 4 personnes. Les clefs de ce prototype ont été confiées à José qui vivait depuis 1 an dans un centre d’hébergement. Il va s’y installer avec sa compagne.Regardez :(Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquez ici.)M. Fassatoui espère que ce prototype de maison mobile incitera les collectivités à s’équiper, ainsi que les autres communautés Emmaüs de France. Son coût devrait être favorable à ces constructions, puisqu’il est seulement de 20 000€ pour un 30 m².Espérons que cette initiative fasse des émules !

Source : Marseille: une maison mobile autonome pour lutter contre le mal-logement

Contactez-nous

Comment pouvons-nous vous aider ?
N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.

Share This